La déferlante, c’est…

Des papillons de nuit.

Des amitiés profondes résistent ou se déchirent.
Des amours noués électrisent le cœur de l’été.
Et tout s’embrase. Feu de joie et jouissance.
La vie ; sensuelle et violente.

La déferlante, la vie qui déboule qui ravit qui emporte qui séduit qui blesse qui tue qui sauve. La déferlante, d’une jeunesse déprimée ou enthousiaste, fragile, sauvage, féline, modérée ou excessive, joueuse ou sérieuse, dépassée, perdue éclatante.

Faire face à la lumière, à la joie et à la douleur des émotions.
Chercher, à travers l'autre, à savoir qui l'on est qui l'on veut devenir. Hésiter, se heurter, croire en l'amour déchanter, y croire encore.
Retourner le jour, retourner la nuit. Vivre, vivre, vivre.
Tomber, se relever, assombrir le jour, éclairer la nuit.
Vivre, vivre, vivre.